La Pension de Famille "Le clos des Pommiers" inaugurée !

Dans le cadre du plan pour le Logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme lancé en 2017, l’association Le Relais a sollicité France Loire, afin de l’accompagner dans la création d’une Pension de Famille et résidence Accueil de 21 logements à Bourges (18) au bénéfice des personnes en grandes difficultés sociales et/ou économiques. L’accord de l’Etat a été obtenu en janvier 2018. L’enjeu est de créer une nouvelle dynamique d’insertion par le logement et de garantir une intégration réussie et durable.

"Le clos des pommiers" a été inauguré ce lundi 18 octobre en présence des résidents, des entreprises, de riverains, de collaborateurs, d'Alix Barboux - Directrice de la DDETSPP PREFECTURE DU CHER, Elysabeth Pol - suppléante de Loic Kervran Député du Cher, d'Irène Félix - Présidente de la Communauté d’Agglomération Bourges Plus, de Patrick Rouyer - Fondation Abbé Pierre, de Nicolas Moreau et David SOUCHET - association Le Relais, de Nadia Nezlioui - Ville de Bourges, de L'Heudé & Associés Architectes et de MORGAN BLIN, Directeur général de France Loire GROUPE ARCADE-VYV.

 

La pension de famille, un lieu de socialisation

La Pension de Famille « Le clos des Pommiers » est une résidence sociale à taille humaine destinée au logement. Les résidents accueillis renouent progressivement, à leur rythme, avec l’usage d’un logement privatif en toute autonomie. L’objectif est d’y habiter durablement sans limite dans le temps. Cette forme d’habitat alternative offre également un cadre de vie semi-collectif au travers d’espaces partagés (cuisine, salle à manger, jardin, …) et permet ainsi aux résidents de se sentir chez eux, de récréer des liens avec les autres. La Pension est animée au quotidien par des hôtesses et hôtes de maison, qui auront pour mission d’écouter et d’accompagner les habitants, de les aider à s’intégrer dans un quotidien d’échanges et de participation, à rebâtir des repères, à reconstruire des rythmes.

Un projet, né de la rencontre entre deux expertises : l’expertise d’une association de solidarité et l’expertise immobilière d’un bailleur social

Affiliée à la Fondation Abbé Pierre, la Pension de Famille « Le clos des Pommiers », gérée par l’association Le Relais, apporte une réponse d’habitat innovante et adaptée à des personnes seules, en situation d’isolement social et affectif ou d’exclusion lourde, avec un faible niveau de ressources et une problématique personnelle rendant impossible, au moins à court terme, l’insertion dans un logement indépendant.
Chaque étape du projet a été menée avec l’association pour correspondre aux attentes des futurs habitants. 21 logements privatifs T1 de 30 m² avec coin cuisine et douche à l’italienne dont 4 logements Résidence Accueil (RAC) sont ainsi proposés. Une attention particulière a été apportée aux espaces communs, afin que les résidents y trouvent une « atmosphère familiale ».

Un habitat vertueux et économe

La construction bénéficie d’un haut niveau de performance énergétique, avec un DPE de classe B, correspondant à un niveau de consommation énergétique 20 % inférieur à la réglementation thermique RT 2012. 

Une intégration dans la vie de la Cité

L’emplacement du programme, situé en centre-ville, à proximité des commerces et orienté sur la vie du quartier, offre une intégration dans la vie de la Cité.

 

Les résidents du clos des Pommiers sont actuellement 12, 4 femmes et 8 hommes âgés de 38 à 64 ans. 5 candidats-locataires sont en cours de procédure pour intégrer un appartement. Cet habitat spécifique correspond au besoin de ces personnes en (re)construction de vivre en totale autonomie dans leur logement et dans un lieu chaleureux, sécurisant et stable. Ce projet fait suite à une première opération livrée en 2010 à Bourges (18). Il s’inscrit dans la démarche d’insertion par le logement des populations les plus fragiles, développée par France Loire sur ses territoires d’intervention, et sera suivi d’une troisième pension de famille, actuellement en cours de construction au sein de l’écoquartier Baudens.

 

 

 

Financement

Le coût global prévisionnel de l’opération locative est de 2 107 K€ TTC.
Son financement est principalement assuré par des prêts PLAI de la Caisse des Dépôts et Consignations (1 591 250 €) et par des subventions de l’Etat (120 150 €), du Conseil Départemental du Cher (80 000€), de la Communauté d’agglomération Bourges Plus (105 000€) et de la Fondation Abbé Pierre (210 000 €).

 

[Le Berry Républicain en parle]

Autres actualités

Un partenariat entre l'APF France handicap et France Loire

Le 29 juin, Pascal Usseglio, Directeur régional de l’APF France handicap et Morgan Blin, Directeur Général Délégué de France Loire concrétisent leur partenariat au service des locataires France Loire, actuels ou futurs, en situation de handicap dans le Cher et le Loiret. Les deux partenaires s’engagent ainsi à intensifier leur collaboration, pour promouvoir un habitat au cœur d’une société inclusive et solidaire.

Lire la suite